Le bateau

Le bateau

Spectacle sensoriel d’ombres et d’objets lumineux
pour le jeune public (2-6 ans).

 « Une belle échappée onirique mêlant marionnettes,
théâtre d’ombres et musique. » Citizen Kids, 2014

« Ohé moussaillons, embarquez dans le bateau-décor de ces deux tendres matelotes ! Manipulant ombres et lumières, objets et marionnettes, violoncelle et accordéon, elles nous content le voyage océanique et insulaire de petit-bateau, parti au large pour la première fois loin de sa famille. Dans ce navire cocon de soie blanche, les voiles s’illuminent d’ombres colorées, les mots deviennent salés, les images se doublent d’odeurs, les vagues semblent caresses, et la musique boisée du duo accordéon-violoncelle glisse sur les flots comme une berceuse océanique. Un spectacle onirique d’une rare intimité qui laisse la part belle à l’imaginaire. »

Public : Enfants de 2 à 6 ans / Adaptation dès 1 ans possible sur séance spéciale (voir l’onglet adaptation TJP)
Genre : Conte musical et sensoriel, théâtre d’ombres et d’objets lumineux
Durée du spectacle : 45 minutes
Capacité d’accueil : 60 personnes par embarcation (max. 3 représentations par jour)

cropped-img_6491-profil-ombre-2.jpg

Dossier complet du spectacle, livret pédagogique, fiche technique
et photos HD dans l’onglet « Espace Pro »

Le projet pédagogique

Le bateau mêle théâtre d’ombres, marionnettes lumineuses et musique acoustique. L’originalité de cette création repose sur une particularité du dispositif scénique : les jeunes spectateurs prennent place directement au sein de la narration en étant installés au cœur même de la scénographie. Embarqués tous ensemble dans le bateau-décor, ils participent pleinement au voyage en mer et découvre l’histoire captivante de petit-bateau parti au large pour la première fois loin de sa famille. Les deux conteuses-musiciennes qui assure le rôle de capitaines du bateau, passent habilement du conte à la musique, de la marionnette aux jeux d’ombres. Elles s’amusent avec le décor pour façonner un univers unique, duquel apparaissent/disparaissent, comme autant de tours de passe-passe, des personnages d’ombres et de lumières. L’autre particularité du projet est l’éveil à la sensorialité. En effet, ce spectacle fait appel aux sens des « petits spectateurs » par une approche multiple: visuelle, musicale, olfactive et tactile. En questionnant le mode de réception du jeune publique, ce spectacle sollicite l’imaginaire et  éveil à la poésie « home-made » du théâtre d’objets.

 « Installés au creux d’un bateau douillet, dans une atmosphère apaisée aux lumières tamisées, les très jeunes spectateurs s’abandonnent très vite au voyage proposé par la compagnie Rêveries Mobiles.(…) Ponctuée de chants et d’accompagnements au violoncelle et à l’accordéon, la poésie  prend place et offre aux plus petits une belle première rencontre avec le spectacle. » – Grain de Sel  Lyon, 2013

 « Il est des spectacles dits  «à partir de deux ans» hautement recommandables à tous. C’est le cas du bateau. Le nom de la compagnie qui le porte, Rêveries Mobiles, résume d’ailleurs parfaitement l’objet de cette création […] les enfants ont les yeux écarquillés devant ce récit en 3D qui ne laisse aucun sens de côté ! » – Le Petit Bulletin 69, 2012

montage 2.jpg

Le vent en poupe depuis 10 saisons déjà !: … voir les 500 escales publiques !

IMG_6596 matelottes aux instruments

Equipage

Direction artistique : Clarisse Toulan
Scénographie : Benjamin Gibert
Avec : Louise Didon et  Clarisse Toulan ou Irma Ferron
Photographies : Magali Lamache
Odorisation : Osmoart


Ce spectacle a été soutenu dans le cadre de promotion ou de diffusion par : le Ministère de la Culture, la Ville de Lyon, le Théâtre des Clochards Célestes, La MJC de Ste Foy -les-Lyon, Le Rize, La Ligue de l’enseignement FOL 69, 48.

 
tryptique Bateau de soie éclairé